Untitled Document
Menu Principal
Accueil
Comparateur
Le pire du Tuning

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Renault> Clio II RS 2004: Dernier Baroud d'honneur (Version essayée RS Team)

Le 16 septembre 2005, la Clio II, dont le dernier restylage date de janvier 2004, cédera sa place à une toute nouvelle….Clio III.
Il vous reste donc encore quelques semaines pour acquérir l'une des citadines à vocation sportive la plus aboutie du marché à des conditions particulièrement avantageuses.

Qu'il est loin le temps de la Clio RS aux yeux de nounours ! Au fil du temps, la Clio RS a vu son caractère sportif s'affiner et les dernières évolutions adoptées lors du restylage de 2004 ne font que renforcer ce constat !
Si l'avant évolue peu, la partie arrière s'offre un nouveau bouclier arrière, ainsi qu'une double sortie d'échappement assez suggestive quant aux prétentions de l'auto. De plus, les jantes en aluminium de 16 pouces sont héritées de la Mégane II RS et enfin notre version d'essai - une Team - exhibait sur son
toit et son capot, deux bandes blanches d'un goût discutable,
Sérieusement remontée par la sortie de sa grande rivale 206 RC, la Clio RS a décidé de se dévergonder et c'est tant mieux !

A bord, rien n'a changé. Notre " RS 2004 " se distingue à peine d'une Clio " RS2 " de la génération précédente. En effet, notre modèle d'essai ne disposait pas de la nouvelle instrumentation des Clio II phase III qui incorpore notamment un indicateur de température d'eau et une jauge à essence électronique. La Clio RS conserve donc ses bons vieux compteurs analogiques et a le bon goût de doter son compte-tours d'une zone rouge !
Les sièges sont spécifiques à cette version Team. Ils sont moins baquets que ceux d'une RS normale et sont parés d'un vulgaire tissus aussi austère que cheap. A défaut de la belle sellerie cuir/alcantara, nous aurions pour notre part préféré une sellerie en velours tressé qui équipe notamment une certaine 206 S16 !

Suffisamment ferme, les sièges avants offrent cependant un excellent confort et un maintien latéral suffisant pour une conduite sportive. L'accès à la banquette arrière - assez confortable au demeurant - est excellent, contrairement à son maintien latéral quasi inexistant. Les poignées de maintien étant elles aussi inexistants, les occupants se trouvent ainsi bousculés de droite à gauche, au fur et à mesure que s'enchaînent les courbes rapides.

Le design et la finition de la planche de bord n'ont guère évolué depuis le premier restylage de la Clio RS. Si l'aspect et la qualité des matériaux suscitent globalement des éloges certains points noirs subsistent. Ainsi, les plastiques équipant les contres-portes et les habillages arrières sont en plastiques durs et sont qui plus est mal ébarbés ! De plus, la qualité d'assemblage demeure encore assez perfectible.

La Clio ? Elle a tout d'une grande à commencer par l'habitabilité ! Les grands gabarits se sentiront à l'aise à l'avant comme à l'arrière - à condition cependant de ne pas être à plus de deux à l'arrière, la Clio manquant un peu de largeur. Le coffre quant à lui affiche un volume de 255 dm3, et fait dorénavant partie des plus petits coffres de la catégorie. Mais d'une part sa remplaçante devrait remettre les pendules à l'heure et d'autre part, on n'achète pas une Clio RS pour son habitabilité ou le volume de son coffre.

Ce que l'on demande à une Clio RS, c'est d'être performante et de ce côté ci, elle n'avait jamais déçu. Forte de 172 ch, elle est restée longtemps sans réelle rivale jusqu'à ce qu'apparaisse la 206 RC, un poil plus puissante. Vexée par l'affront affligé par la nouvelle sportive sochalienne, la Clio RS ne s'est pas faîte prier pour répondre !
La 206 RC propose 5 ch de plus qu'une Clio " RS2 " ? Qu'à cela ne tienne la Clio "RS 2004" en proposera 5 de plus! Cela fait donc passer la puissance du 1998 cm3 à 182 ch, le couple restant inchangé, quoique disponible 150 tr/min plus tôt. Ce gain est principalement dû à l'adoption d'un nouveau collecteur 4-2-1, dit aussi à 3 Y.

Les premiers tours de roues mettent en avant un moteur souple et assez doux à bas régime bien que le couple maximal soit très haut perché. En outre, dans ces conditions, la Clio RS offre un niveau sonore acceptable qu'un leger ronronnement de l'échappement vient à peine perturber.

Cependant, la tentation de titiller le haut du compte tour se fait vite sentir et le pied droit se fait de plus en plus lourd sur la pédale de droite, révélant ainsi un moteur rageur dans les tours qui a tôt fait d'aller chercher le rupteur. Un moteur comme celui là, on en redemande, d'autant plus que chacune des montés en régimes s'accompagne - une fois n'est pas coutume pour un 4 cylindres de l'ex Régie - d'un bruit rauque et agréable.
Le 2.0 16v n'est jamais à la peine et les performances sont naturellement au rendez-vous. La Clio RS 2004 est une véritable bombe comme le démontre le 0 à 100 km/h abattu en à peine plus de 7 secondes.

Finalement, notre seul regret provient d'une boîte de vitesse, dont le levier est identique à une simple Clio 1.2. Cette dernière nous a paru " pâteuse " et lente et bien qu'elle soit bien guidée, elle se révèle inadaptée au passage de rapport à la volée. Sur un véhicule à vocation sportive cela est dommage, d'autant plus que l'embrayage offrait une course assez courte.

Afin de s'accommoder au mieux des 10 ch supplémentaires, Renault Sport a peaufiné les réglages de sa petite Clio. Ainsi, par rapport à une Clio " RS2 ", l'empattement a augmenté de 13 mm et les voies avant et arrières gagnent respectivement 12mm et 16 mm. Enfin la barre anti-roulis voit son diamètre augmenter.

Sur route, la Clio RS se révèle, comme à son habitude très sereine et stable. Imperturbable et pardonnant bons nombres d'erreurs, le comportement routier de cette Clio RS est exceptionnel (pour ne pas dire époustouflant).
Sa direction hydraulique se révèle assez précise et permet de placer la Clio idéalement, d'autant plus que le train avant - quoique neutre - ne se montre jamais paresseux. Le train arrière quant à lui est toujours aussi peu joueur. Il se contente de suivre l'avant, quitte à légèrement glisser, mais sans pour autant être ludique comme sur une 206 RC, bien plus amusante à piloter.

L'ESP qui équipe cette Clio RS n'est pas du type castrateur. Celui ci se montre assez permissif et n'intervient qu'à bon escient. Cependant, ce dernier n'est pas réellement déconnectable. Malgré ses 182 ch et bien que la Clio RS ne soit qu'une simple traction, force est de constater que cette auto accroche la route et qu'un conducteur lambda trouvera ses propres limites avant la voiture !

Les suspensions - qui ont été raffermies par rapport à une Clio " RS2 " - offrent un bon confort général, tout en contenant à merveille le roulis et les indésirables mouvements de caisses. Aux vus de leurs efficacités, et à moins d'un usage exclusif sur circuit, nous voyons mal ce que peut apporter l'option châssis sport .
Dotée de jantes alus de 16 pouces, on aurait pu s'attendre à ce que le confort de roulement de la Clio RS 2004 en soit dégradé. S'il est vrai que le confort de roulement de la Clio RS 2004 est moins bon que ceux des précédentes moutures de Clio RS chaussée de jantes alus de 15 pouces, il convient cependant de souligner qu'il demeure à un niveau satisfaisant pour ce type de véhicule.

En augmentant sa puissance, la Clio a eu le bon goût d'améliorer son système de freinage qui était jusque là critiquable par la faute d'un ABS capricieux !
Equipée d'un nouvel ABS de 5° générations, le freinage de la Clio RS se montre efficace en toutes circonstances et le freinage en courbe ne pose dorénavant plus aucun souci.

D'une efficacité redoutable, la Clio RS s'est offert au printemps 2004 une ultime évolution avant de céder sa place à une Clio III RS annoncée à 200 ch et qui devrait reprendre le même bloc moteur. Chichement équipée et arborant un look tape à l'œil, la Clio RS Team est en réalité une entrée de gamme et non une Clio RS light censée être plus sportive que le reste de la gamme.

Fiche technique de la Renault Sport Clio II RS 2004
Nombre de cylindres: 4 en ligne, 16 soupapes
Cylindrée: 1998 cm3
Puissance fiscale: 11 cv
Puissance maxi: 182 ch à 6500 tr/min
Couple Maxi: 20.4 mkg à 5250 tr/min
Vitesse: 222 km/h

0 à 100 km/h: 7,1 s

1000 m D.A: 28,6s

reprise 80 à 120 km/h:
- 4°: 7,2s
- 5°: 10,4s

Consommation moyenne: 8,1 l/100km
Poids: 1090 kg
Pneumatique: 205/45 VR16
Transmission: Aux roues avants
Boîte: Manuelle à 5 rapports

Prix: à partir de 19900€ (130535,44 Francs)

Hatem Ben Ayed alias Ramses2
(reproduction interdite)
19/07/2005
Merci à Autoweb pour le pret de la 1° photo

Toute reproduction - même partielle - est strictement interdite sans mon autorisation préalable

Untitled Document Vous êtes 4 connectés sur lagalaxie.com