Untitled Document
Menu Principal
Accueil
Comparateur
Le pire du Tuning

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Renault Sport > Clio V6: Que de la gueule!
Avec un tel look, il est bien possible que la Clio V6 en ait promis bien plus que ce qu'elle pouvait offrir

Lorsqu 'elle fût présentée pour la première fois, lors du mondial de l'automobile à Paris, en 1998, la Clio V6 n'était qu'un concept car. Mais face à l'accueil enthousiaste du public, Renault a décidé la commercialisation de cette version. Il faut dire qu'une petite voiture comme la Clio, équipée d'un V6 en position centrale arrière, et affublée d'un tel look, forcement ça met l'eau à la bouche.
Une telle voiture se devait de ne pas décevoir et pourtant….

Sur le plan du design cette Clio V6 se distingue d'une Clio normale par ses ailes body buildées, ses prises d'airs latérales et ses jantes de 17 pouces ! Il résulte de toutes ses modifications un gain de 17 cm en largeur. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette Clio a pris du muscle. En outre, elle a aussi été rabaissée de 5 cm. Cette Clio a donc bénéficié d'un "traitement sport". Néanmoins, pour notre part, nous trouvons que les phares avant, au regard de nounours, paraissent quelques peu dépassés dans une telle carrosserie. Il en va de même, à l'intérieur pour la planche de bord. En effet, cette dernière est intégralement reprise d'une Clio II normale (avant restylage), sauf que cette dernière se voit affublée d'insert en aluminium, d'un pommeau en aluminium, de compteurs à fond blanc, ainsi que d'un cerceau de volant en alcantara. Néanmoins la forme du volant demeure identique à celle de n'importe quelle Clio II d'avant restylage et la finition demeure, elle aussi inchangée, ce qui compte tenu du prix est plutôt indigeste. Bref, Renault aurait pu soigner les points de détails.

Coté habitabilité, les places arrières, ainsi que le coffre (il ne reste que 65l de coffre) ont été sacrifiés pour accueillir le moteur ! En effet, il ne reste que les deux places avant, dont les sièges sont aussi beau (cuir/alcantara) que confortable. La Clio V6 est donc " un plaisir " qui se partage au maximum à deux.

L'habitacle de cette Clio se montre très accueillant . Les sièges à l'image des suspensions sont cnfortable mais la plache de bord issue de la 1° génération de Clio 2 est inadmisible!

Le moteur de cette Clio est bien connu, puisqu'il s'agit du V6 conçu par Renault et PSA qui a, ici, été porté à 230 ch par l'équipe de Renault Sport, ont est donc en présence de l'évolution la plus puissante de ce bloc ( ndrl ; 194 ch à sa sortit, puis grâce à des modifications apportées par Porsche en 1999, la puissance est passé à 210 ch).
Initialement, ce V6 devait être préparé par Lotus qui devait extraire de ce bloc 250 Ch, mais du fait d'une mésentente entre les 2 constructeurs, c'est finalement l'équipe de Renault Sport qui a du préparer ce V6 en catastrophe.
Ce moteur est associé à une boite de vitesse d'origine Renault. Il s'agit de la boîte PK6 qui équipe ... les Laguna2 dci et la Renault Avantime V6 ! Cet ensemble boîte/moteur n'est pas des plus heureux! En effet, cette boîte se montre désagréable à utiliser. Les vitesses sont dures à passer et la commande (à câble) et mal guidée. Bref, cette boîte n'est pas du tout agréable à manier et pourtant si l'on veut s'amuser un peu au volant de cette Clio, il faudra bien jouer du levier de vitesse car en plus de tous les défauts déjà mentionnés, cette boite est mal étagée ! Tellement mal étagée, qu'il est quasi impossible de dire ce que vaut réellement la mécanique. En effet, du fait du mauvais étagement de la boite, le moteur parait assez terne et semble manquer d'un peu de caractère. Dommage car avec un tel plumage, on aurait pu s'attendre à plus de punch !
Les performances sans être catastrophique ne sont pas conforme à ce que l'on pouvait attendre. Sur ce chapitre la Clio est pénalisée par sa boite, mais aussi par son aérodynamisme (Scx=0,74). Toutefois tous cela n'empêche pas la petiote de rouler à 235 km/h ou de réalisé le 0 à 100 km/h en 6.4 sec, ce qui après tout, n'est pas si mal (pour une française en ce tout cas !!)
Néanmoins, la réalisation de ses performances n'est pas à la porté de tous. En effet, il faut avoir un minimum de notion de pilotage afin de pouvoir exploiter le potentiel de cette Clio V6. Contrairement aux autres Clio, cette version V6 est une propulsion. Bien que les propulsions aient, d'une manière générale, bien progressé en terme de comportement routier, la Clio V6 ne dispose ni d'auto-bloquant, ni d'anti-patinage et encore moins de l 'ESP.
La conduite cette Clio peut donc- sur le mouillé notamment- s'avérer délicate . Avrai dire, le comportement routier de cette Clio est très proche de celui des BMW des années 80, donc sur le mouillé la prudence est de mise.
La tenue de route sans être mauvaise, souffre d'un train avant pas assez incisif et d'une direction imprécise. En outre, l'empattement plutôt court de la Clio ne contribue pas à lui assurer une grande stabilité.
Les suspensions qui ont été réglés dans une configuration tel, qu'elles assurent un grand confort à cette Clio, mais ce type de réglage s'avérer inadapté à la conduite sportive. Il ne faudra donc pas compter sur les suspensions trop souples pour un usage sportif afin d'améliorer le bilan routier de cette Clio V6. Néanmoins, pour une voiture de cette catégorie, en utilisation normale, les suspensions permettent au pilote et à son passager de voyager dans un bon confort, et cela est valable, quelque soit l 'état de la route d'autant plus que cette Clio est bien équipée.
En outre, il serait faux de penser que le bilan de routier de cette Clio est catastrophique. En effet, en roulant à une allure raisonnable, la Clio V6 arrive à tirer son épingle sur les routes sinueuses, où à condition de rester assez sage et prudent, il est possible de s'amuser un peu !

La ville n'est pas le domaine de prédilection de cette Clio. S'il est vrai que normalement les Clio sont de très bonne citadine, ces dernières ne sont pas équipées de jante de 17 pouces. Pour faire rentrer ces grosses jantes, Renault a du sacrifier le rayon de braquage qui est beaucoup trop élevé pour une voiture de cette taille.

Si on devait chercher le point fort de cette Clio, cela serait sans contestation le freinage. En effet, jamais une Renault n'a eut d'aussi bon frein. Cette clio freine fort et en plus ses freins sont endurants. Les freins sont réellement adaptés à une conduite sportive, dommage que le reste ne suive pas ! ( en général, c'est plutôt l'inverse, c'est à dire que les freins n'arrivent plus à suivre la cadence imposée par le conducteur).

Le gros point noir de cette Clio V6 est la tenue de route. Débutant s'abstenir!

Dans quelle catégorie doit-on classer cette Clio ?
A vrai dire, cela pourrait bien être une mission impossible. Elle n'est ni une citadine (le rayon de braquage est beaucoup trop élevé !), ni une GT ( les performances sont réellement décevantes) et encore moins une voiture de luxe ( rien que l'aspect de la planche de bord suffit à nous montrer que la Clio n'est pas une voiture de luxe). Au vu du prix de la bête, on pourrait bien se poser la question de l'utilité d'une telle voiture.
Si l'esprit R5 Maxi Turbo est là, les performances trop décevantes -eut égard de la puissance- ne permette pas de ranger cette Clio V6 au rang des supers sportives d'exceptions, mais on parle d'une évolution de cette Clio dont la puissance pourrait bien passer à 250 ch et qui aurait pour mission de gommer les défauts de la version actuelle. Allez ! Messieurs les ingénieurs de chez Renault Sport, un petit effort, vous y êtes presque !

Fiche Technique de la Clio V6
Nombres de cylindres: 6 cylindres en V à 60°, 24 soupapes
Cylindres: 2946 cm3
Puissance fiscale: 16 Cv
Puissance maxi: 230 ch à 6000 tr/min
Couple maxi: 30.6 mkg à entre 3700 et 6000 tr/min
Distrubution: 2x2 ACT
Admition: Gestion electronique integrale Bosch Motronic
Vitesse maxi:235 km/h
1000m D.A: 27 sec

Reprise de 80 à 120 km/h:
6 sec en 4°
9,1 sec en 5°
11,9 sec en 6°

poids: 1335kg

transmition: aux roues arrières

Pneumatique: 205/50ZR17 à l'avant et 235/45ZR17 à l'arrière
Boîte: Manuelle à 6 rapports
Consomation moyenne: 11,2l
Prix: 36599€

Hatem Ben Ayed alies Ramses2
(reproduction interdite)
23/03/2002

Toutes reproductions - même partielle - est strictement interdite sans ma préalable autorisation

Untitled Document Vous êtes 5 connectés sur lagalaxie.com