Untitled Document
Menu Principal
Accueil
Comparateur
Le pire du Tuning

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Renault> Espace 2000 GTS (1988-1992): Son luxe c'est l'Espace !!!

Après 4 années de bon et loyaux services, l'Espace I a eut le droit à l'incontournable cure de cosmétique.

Apparu en 1984, l'Espace est considéré comme le premier monospace au monde. Cependant la réalité est toute autre. En effet, Renault et Matra ne sont pas les premiers à avoir réfléchi sur le thème de la voiture " monocorps ". Ainsi, avant la sortie de l'Espace, Fiat avait tenté de séduire les familles avec sa 600 Mulitpla en 1956, quant aux Américains, ils avaient déjà adopté leurs fameux vans.
Cependant l'attrait de l'Espace consiste en sa modularité qui était - et demeure - sans égale, assurant à celui ci un vif succès après des débuts frileux.
A l'issue du premier mois de commercialisation, l'avenir de l'Espace semblait bien compromis. Durant cette période seul 9 Espace avaient trouvé preneurs. Pourtant ce nouveau concept - crée par Matra et refusé par PSA - avait l'avantage de combiner les avantages d'une berline et d'un utilitaire aménagé. Néanmoins, les clients dans un premier temps frileux, ont osé franchir le pas et signer le bon de commande pour acheter leur Espace. Ainsi lorsque l'Espace est restylé pour la première fois en 1988, ce dernier s'est déjà vendu à plus de 30 000 exemplaires.

Le petit restylage s'est contenté d'apporter une personnalité propre à l'Espace dont le principal défaut esthétique était alors de ressembler au Trafic ! Il faut dire que le premier Espace lui empruntait ses phares, clignotants et feux arrière. Le spoiler avant a aussi été retouché tout comme la calendre qui évoquait celle des Peugeot. Les phares et clignotants - qui pour ces derniers deviennent de type cristal - sont plus effilés et allongés, tandis que les feux arrière sont légèrement redessinés et teintés Pour le reste, point de modification. L'Espace conserve sa ligne carrée et compacte à la fois, qui n'est pas sans évoquer celle du TGV. Il faut ici souligner que l'Espace I mesure 4,26m, soit autant que le dernier Scenic.

A bord rien ne change par rapport à l'Espace de 1984. Ainsi, l'équipement (relativement complet), la planche de bord et la finition - aujourd'hui dépassées - n'ont pas bougé d'un poil. La finition des divers éléments de la planche de bord, qui s'intègrent dans des blocs rectangulaires, est assez mauvaise conformément à ce que Renault faisait à l'époque et bien que l'Espace, comme les deux générations qui lui ont succédé, fût produit à Romarantin par Matra. Pour un véhicule qui se voulait haut de gamme, cette mauvaise finition était plutôt gênante, mais finalement cela a peu influé sur sa carrière.
En effet, dans l'Espace, le luxe c'est l'espace ! Et bien plus encore, le luxe provient de la modularité, qui était, pour l'époque, exceptionnelle.
D'une part la surface vitrée importante et la position de conduite dominante par rapport à la circulation confèrent une sensation de bien être et de confort tout à fait justifié. D'autre part, la garde au toit, l'espace aux coudes et aux jambes atteignaient un niveau jamais vu sur un véhicule qui ne dérivait pas d'un utilitaire (comme l 'était le VW Combi par exemple).
Pour autant l'Espace n'est pas à l'abri de toutes critiques. En configuration 7 places, le coffre est sacrifié, ce qui ne pouvait (et peut encore, l'Espace rencontrant encore un vif succès sur le marché de l'occasion) poser problème en cas de départ en vacance.
Si en configuration 7 places le coffre est absent, il n'en est pas de même de la modularité. Les 7 sièges- qui intègrent des tablettes de type aviation pour la première fois- pivotent, se rabattent ou se retirent permettant d'aménager l'habitacle au fil de ses envies et de ses besoins. Ainsi en rabattant le siège du milieu, les petits chérubins peuvent disposer d'une surface plane pour jouer aux cartes…. Bref, en un mot l'Espace GTS se veut avant tout familial et convivial !

Si l'habitacle est convivial et familial, la finition deumere très en retrait et l'ambiance manque de gaïté

Malgré ce qu'on aurait pu penser, l'Espace ne dérive pas du Trafic, mais plutôt de la R25 sortie, elle aussi en 1984. Ainsi, le train avant est tirés de celui de la R25 mais le train arrière, à l'instar de la plate forme, est spécifique à l'Espace, afin d'offrir un plancher plat.
Sur la route, l'Espace avait impressionné tous nos confrères de l'époque qui louaient les qualités routières de cette nouvelle star. Cependant, aujourd'hui l'Espace peut paraître quelque peu dépassé. En effet, si la tenue de route demeure saine pour ce type de véhicule, il apparaît clairement que la prise de roulis- qui était alors relativement faible -relève d'une autre époque ! Toutefois, conduire l'Espace GTS peut aussi révéler de bonnes surprises. Malgré son aspect pataud, l'Espace se conduit avec la même facilité qu'une R25, d'autant plus que la direction assistée est livrée de série, ce qui est suffisamment rare sur un véhicule français de cette génération pour être mentionné.
Equipé d'une structure anti rouille en tôle d'acier, traitée au zinc et d'une carrosserie en fibre de verre et en résine de polyester, l'Espace soigne son poids et surtout son Cx. Avec 1225 kg (le poids d'une Golf V) et un Cx de 0,32, les 103 ch (110 avant 1988) du 2.0 en alliage léger (issu des Renault 18 et 25), permettent de déplacer convenablement l'Espace 2000 GTS. Ainsi, la vitesse maximum de 170 km/h, permet d'envisager des parcours autoroutiers sans craindre d'être condamné à la voie de droite et les accélérations sont juste suffisantes pour s'insérer dans le flot du trafic routier. Cependant, gageons que les reprises sont assez justes et nous conseillons aux gros rouleurs d'opter pour les versions injections de 120 ch, aux performances bien plus convaincantes, la 103 ch montrant vite ses limites lors des voyages en famille avec armes et bagages.

Malgré ces lignes carrées, l'Espace affiche un CX de 0,32. Cet exemplaire semble en bon état, si  l'on fait abstraction des enjoliveurs qui ne sont pas d'origine.

Les Renault ont longtemps été épinglées pour leur mauvais freinage et l'Espace GTS, n'échappe malheureusement pas à cette règle. Ainsi, le freinage de l'Espace - qui était équipée de tambours à l'arrière - se révèle peu puissant pour arrêter les 1t2 ou plus de l'Espace.

Malgré son âge, l'Espace GTS s'échange à prix d'or. Ainsi pour un modèle 88, il est assez difficile de trouver un exemplaire en bon état sous les 2000€. Souvent kilométré, il faudra vérifier que ce dernier a scrupuleusement été entretenu. Pour le reste la mécanique se montre fiable et robuste. Cependant comme sur bon nombre de moteurs âgés, celui de l'Espace GTS n'est pas à l'abri de petites fuites d'huile moteur. Il convient donc d'en vérifier le niveau avant d'acheter un Espace.
De plus, il conviendra aussi de surveiller particulièrement l'état des fixations et des articulations des sièges, qui ont tendance à fatiguer avec le temps et l'usure. Quant aux sièges eux même, ils sont à l'origine garnis d'un tissu - au goût douteux - qui a l'inconvénient de se salir très vite.

La version GTS n'étant pas équipée de jantes alu, ce modele a tendance a perdre ses enjoliveurs de roues! Dommage!

Avec 191 694 unités produites entre 1984 et 1991, L'Espace a été un véritable succès commercial pour Renault et Matra. Peugeot qui ne croyait pas en la viabilité du projet J11/P18 a du s'en mordre les doigts d'autant plus que le 807, ne bénéficie pas de l'aura d'un Espace, qui en quatre générations et en 20 ans a été produit à plus d'un million d'exemplaires !

Fiche technique de la Renault Espace 2000 GTS
Nombre de cylindres: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes
Cylindrée; 1995 cm 3
Puissance fiscale: 09 CV
Puissance maxi: 103 Ch à 5500 tr/min
Couple Maxi: 16,5 mkg à 3000tr/min
Alimentation : Carburateur double corps
Vitesse maxi: 170 km/h
0 à 100 km/h: 12,6 sec

reprise 80 à 120 km/h
- 4°: n.c
- 5°: n.c
- 6°: n.c

Disposition: Longitudinal avant.
Distrubution: 1ACT
Poids: 1225kg
Pneumatique: 185/65 TR14
Boîte: Manuelle à 5 rapports

Prix: Neuf à l'époque à partir de 17348,70€ (113800 Francs)

Hatem Ben Ayed alias Ramses2
(reproduction interdite)
24/07/2004

Toutes reproductions - même partielle - est strictement interdite sans ma préalable autorisation

Untitled Document Vous êtes 4 connectés sur lagalaxie.com